La brasserie Lindemans lance les premiers Gins à base de distillat de bière

Deux des meilleurs labels de qualité belge ont uni leur force et leur expertise pour lancer deux Lindemans Premium Distilled Gins. Une première puisque ces deux gins ont la particularité d’avoir été développés à base de distillats de Kriek à l’Ancienne. Dans un premier temps, ces gins seront disponibles dans des bouteilles numérotées en édition limitée à la brasserie Lindemans. Pour l’occasion, l’expert en gin Manuel Wouters a créé des cocktails à base de ces gins uniques.

Lindemans et De Moor, deux sociétés belges de qualité qui partagent les mêmes valeurs, ont uni leurs expertise pour créer ensemble deux gins distillés: un Clear gin et un Red gin. Ces deux gins sont produits à partir de distillat de Kriek à l’Ancienne et réunissent ainsi tradition traditionnelle et familiale.

La distillerie De Moor utilise une méthode à petite échelle et accorde plus d’importance à la qualité et à l’originalité qu’au volume. De Moor est spécialisée dans la production de produits exclusifs en petites quantités, toujours selon le procédé de distillation traditionnelle. Patrick Van Schandevijl, dirigeant de la distillerie depuis 30 ans, a toujours été un grand fan des bières Lambic de Lindemans, d’où l’idée de cette union parfaite pour créer ensemble ces gins uniques.

Lindemans Premium Gin Clear

Le gin premium non-coloré de Lindemans est le résultat d'un distillat de 15 plantes soigneusement choisies et d’un distillat de la magnifique Kriek à l’ancienne Cuvée René de Lindemans. Cette dernière est brassée avec des cerises entières, selon la tradition du lambic belge. Quant au gin, celui-ci est doublement distillé en petites quantités (un lot de 250 litres maximum) dans un chaudron de cuivre, appelé aussi alambic. Ensuite, chaque bouteille est remplie de ce gin unique, puis bouchée et scellée à la main. Pour Manuel Wouters, ce gin se marie parfaitement avec un tonic sobre, beaucoup de glace et du pamplemousse en garniture.

Note de dégustation: Les arômes d'agrumes se dénotent dès les premières secondes de la dégustation du gin pour lui conférer une touche de fraîcheur. Le gin est sec dans la bouche et le premier goût d’agrume est légèrement arrosé par la saveur chaude des graines de cardamome et le goût raffiné des cerises. Combiné avec du tonic, ce gin crée une explosion de saveurs tout en gardant l’intensité de l'arrière-goût des cerises. 700ml - 46% Vol.

Recette Lindemans Clear Gin & Tonic

Ingrédients:

  • 4,5 cl de Gin Lindemans
  • 125 ml de Tonic
  • Un pamplemousse rose
  • Quelques branches de romarin

Matériel:

  • Un double verre à cocktail Collins ou une coupe
  • Un gobelet doseur
  • Une cuillère à cocktail
  • Un petit fouet

Préparation:

Remplir le verre de gros glaçons, puis verser le gin. Verser le tonic lentement sur les glaçons. Garnir d’un quartier de pamplemousse rose et de branches de romarin. Servir également la bouteille de tonic avec le verre pour que l’invité puisse lui-même doser son verre.

Lindemans Premium Gin Red

Le Red Gin est distillé de la même façon que le Clear gin. Il doit sa couleur rouge vif au pur jus de cerise ajouté à la Kriek à l’ancienne Cuvée René de Lindemans. Ce gin est également doublement distillé dans un chaudron de cuivre et mis en bouteille à la main. Manuel Wouters recommande de le boire en cocktail, avec par exemple du prosecco.

Notes de dégustation:

Les arômes d'agrumes frais et subtils que l’on sent directement au nez, sont le signe avant-coureur de la saveur des agrumes dans la bouche. Grâce aux herbes, ce gin équilibré avec une certaine douceur se marie parfaitement avec des tonics neutres. L'arrière-goût particulier et raffiné des cerises se ressent également. Ce gin peut s’expérimenter à travers différents cocktails, par exemple avec du prosecco pour un apéritif d'été. 700ml - 46% Vol.

Recette Renée Royal

Ingrédients:

  • 3 cl de Red Gin Lindemans
  • 3 cl de jus de pamplemousse (rose) frais
  • 1 cl de sucre liquide
  • Un vin mousseux
  • Un zeste de citron

Matériel:

  • Un verre
  • Un gobelet doseur
  • Un shaker Boston
  • Un filtre
  • Un éplucheur
  • Une cuillère à cocktail

Préparation:

Ajouter le gin, le jus de pamplemousse et le sucre liquide dans un mixeur rempli de glaçons. Refermer le shaker et secouer vigoureusement. Verser le cocktail dans le verre, puis verser délicatement le mousseux. Prendre un citron et le couper en fines tranches au-dessus du verre à cocktail, afin que les huiles aromatiques se propagent dans le verre. Frotter encore le long du verre et servir dans le cocktail.

Le Gin: 100% belge

Contrairement aux idées reçues, le gin trouve sa véritable origine en Belgique et aux Pays-Bas et non à Londres, au Royaume-Uni. Tout a commencé au 16ème siècle lorsque nos ancêtres buvaient le premier brandy, alcool distillé à base de vin, puis le brandy de grains, alcool distillé à partir de moût de maïs. Cette boisson populaire était distillée en utilisant des herbes indigènes telles que le genévrier, mais aussi des ingrédients exotiques comme la cannelle et le poivre. C’est donc ici que l’histoire du gin a vraiment commencé.

C’est ensuite pendant la Guerre de Quatre-Vingts Ans que les soldats britanniques ont découvert que les combattants locaux puisaient leur courage dans le genièvre. Ils ont alors raccourci le nom pour l’appeler « gin ». En rentrant chez eux, ils ont non seulement pris le gin, mais aussi quelques distillateurs flamands, qui ont alors vu en Londres l’endroit idéal pour relancer leur métier. Une métropole avec de nombreux professionnels de la technologie, des céréales et des épices, et un immense potentiel de consommateurs. Le gin est alors né.

À propos de Lindemans

La famille Lindemans brasse du lambic depuis 1822 à Vlezenbeek: un village au coeur du Pajottenland. Vlezenbeek est un petit village qui a l’immense avantage de bénéficier d’une microflore exceptionnelle. L’air y est chargé de centaines de levures sauvages spécifiques dont les plus connues sont les « Brettanomyces Bruxellensis » et « Brettanomyces Lambicus ». Ces micro-organismes uniques permettent à la brasserie de lambic Lindemans de brasser une bière selon une méthode exceptionnelle: la fermentation spontanée. La famille Lindemans est toujours restée fidèle à ses processus brassicoles artisanaux. Les 32 employés de la brasserie, qui font tous partie de la famille de cœur, ont contribué à ce succès (inter)national.

Lindemans est devenu un nom bien établi dans le monde de la bière internationale. La brasserie est désormais la plus grande brasserie de lambic familiale indépendante. En 2014, Lindemans a produit plus de 86 000 hectolitres. 55% de la production est exportée vers 40 pays, dont les États-Unis, la France, les Pays-Bas, la Russie, la Chine et le Japon. Au cours des dernières années, les ventes à l'étranger ont fortement augmenté.

De plus, les jurys de nombreux festivals de bières internationaux apprécient les bières Lindemans. Les nombreuses récompenses reçues au cours de ces dernières années ne font que le confirmer. Pour découvrir les bières lambic de Lindemans: www.lindemans.be.

À propos de la distillerie De Moor

La distillerie De Moor est l’une des dernières distilleries chaudes de Belgique, ce qui signifie que tout le processus de production de vrais grains de genièvre, de gin, de liqueurs… est entièrement fait en interne, du grain à la boisson, et toujours dans le respect de la tradition artisanale. À chaque étape du processus de production, l’intervention du maître distillateur est nécessaire. Patrick Van Schandevijl, 4ème génération de la distillerie, est un passionné de la profession, de l'extraction et de la concentration délicate du meilleur que puisse offrir la nature. En plus des nombreux outils nécessaires pour développer des boissons distillées, son nez et sa bouche sont sans aucun doute ses outils les plus importants. La dégustation systématique par le Maître Distillateur de chaque distillat depuis leurs flacons de distillation a été savamment développée et affinée au fil des ans. C’est ainsi que De Moor garantit une qualité supérieure constante.

La distillerie n'a pas de ligne de production automatique. Chaque bouteille est remplie, étiquetée et emballée à la main. Grâce à l'approche à petite échelle, la distillerie De Moor a le temps et l'espace pour préparer le gin comme il se doit, avec pour résultat un produit honnête.

Pour en savoir plus sur la distillerie De Moor, rendez-vous sur  www.stokerijdemoor.be (nouveau site bientôt mis en ligne) et sur  www.flemishgin.com.

Début 2012, le Flemish Gin Twenty-Three (abrégé FG 20-3) fut le premier gin premium belge mis sur le marché du gin alors en plein essor. Un gin complexe composé de 23 plantes différentes auxquelles il doit son nom. Un an plus tard, fut lancé à partir de ce gin un « coeur de chauffe », une très petite quantité de gin qui administrée pendant la distillation du FG 20-3 lorsque certains arômes sont à leur apogée. Cette création reçut le nom de “The Distiller’s Heart of FG 20-3, the oriGIN”, la crème de la crème dans le monde du gin. Durant la 2ème moitié de l'année 2014, ces gins furent également remarqués en Angleterre par Simon Difford, une autorité dans le domaine des spiritueux. Après une dégustation à l'aveugle, le panel de dégustation a donné une note de 5 étoiles (5 étoiles = exceptionnel) au FG 20-3 et même 5+ à the oriGIN (5+ = excellent). Plus d’informations sur www.diffordsguide.com

À propos de Manuel Wouters

Manuel Wouters est le propriétaire du bar à cocktail Sips à Anvers et est l’expert en gin par excellence. Pour lui, les cocktails sont de la gastronomie dans un verre. Le cocktail parfait est la combinaison idéale d’arôme, de saveur et de couleur. L’année dernière, il a sorti son troisième livre « Around the world in 80 gins ». Dans une vie antérieure, il était barman sur le prestigieux paquebot Queen Elizabeth II et chérit une passion sans bornes pour le gin.

À propos de Maurits Van Den Eynde

Maurits est « l’instigateur » de la collaboration entre De Moor et Lindemans pour la création de ces gins. En tant qu’amateur de gin, il rêvait de créer un gin au caractère belge, produit de façon artisanale et plus particulièrement avec des cerises. Il frappa à la porte de De Moor et Lindemans, où son idée fut très bien reçue. Les deux sociétés familiales ne font jamais les choses comme les autres et mettent l’importance sur la créativité.  Après un tour de table avec les différents partis, le projet a vu le jour ; ils allaient créer un gin à base de distillats de Kriek à l’Ancienne. 

Comments